Chroniques·Graphique/Manga

Mon coloc d’enfer de Keiko Iwashita.

Miko est lycéenne. Ses parents devant s’occuper de sa grand-mère malade, elle se retrouve à faire de la colocation dans une grande maison appartenant à son oncle. Non seulement elle n’est pas habituée aux tâches ménagères, mais en plus ses colocataires sont tous des adultes un peu bizarres. Le plus âgé d’entre eux, Matsunaga, fait un peu peur à Miko mais s’avère en réalité être quelqu’un de très prévenant.
Bienvenue dans le premier épisode de cette joyeuse histoire de colocation où une lycéenne a le cœur qui bat pour un homme plus âgé qu’elle.

Auteur : Keiko Iwashita

Édition : Pika Édition

Genre : Shojo, Manga, Lycéenne, différence d’age…

Je ne suis pas une grande connaisseuse de manga, mais j’aime bien lire de temps un petit Shojo tout doux. Et celui- ci, par son titre m’a tout de suite interpellé.
On y retrouve Miko lycéenne, obligé de quitter le cocon familial.

Quand ses parents doivent s’occuper de sa grand mère malade. Elle part vivre dans une colocation, où tous les habitants sont des adultes .
D’abord perdue dans ce contexte où elle doit apprendre à s’occuper d’elle-même, elle va être aidée et protégée par Jun, un graphiste de 28 ans colocataire également, au fort caractère.

J’aime beaucoup le style de dessin de la mangaka, ils sont simple, doux et clair, très difficile à expliquer car chacun a sa propre conception d’un bon dessin, mais personnellement, j’aime cette fraicheur et simplicité dans ses coups de crayons.

Et l’histoire, pas de grande scène d’amour au tome 2 et mariage au tome 4… kLiko Iwashita prend son temps pour installer une romance. Ce qui est très agréable et très rare dans ce genre de manga.

La mangaka met en avant l’évolution de Miko que l’on voit au fil des tomes devenir plus responsable et adulte. Les moments quotidiens du groupe de colocataires qui tout à chacun ont leurs propres difficultés.

Enfin bref c’est un manga que j’aime beaucoup et où à chaque sortie je fonce me procurer le tome suivant.

Le tome sortira toujours aux éditions PiKa le mars 2020, trois longs mois à attendre encore!

Je vous souhaite de très bonne lecture.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s