Pachinko de Min Jin Lee.

Résumé : Début des années 1920, dans un petit village coréen, la jeune Sunja se laisse séduire par un riche étranger. Lorsqu’elle tombe enceinte et apprend que son amant est déjà marié au Japon, elle refuse la solution qu’il lui propose : devenir son épouse coréenne. Ce refus est le point de départ d’un exil qui s’étendra sur quatre générations. Pour éviter la ruine et le déshonneur à sa famille, Sunja épouse Isak, un pasteur chrétien qu’elle connaît à peine et qui lui propose une nouvelle vie au Japon. S’étendant sur huit décennies et quatre générations, découvrez le récit épique d’une famille rejetée par deux pays, aux prises avec l’histoire et secouée par des questions d’identité, d’amour, de mort et de survie.

Auteur(e): Min Jin Lee

Édition : Lilly Charleston

Genre : Fresque Familliale, Coreen, Japon, Immigration,…

Lectrices Charleston 2021

« Le sens de l’équité et de la morale était très répandu parmi les Japonais, toutefois, en présence d’étrangers, ils restaient sur leur garde. Les plus malins, surtout, il faut garder un œil sur ceux-là; Les Coréens sont des fauteurs de troubles par nature. »

Pachinko fait partie de ces romans qui vous instruise tout en vous passionnant !

L’auteure Min Jin Lee nous entraîne dans une magnifique fresque familiale,

Tout commence, en 1910 dans un petit village de Coréen « Yeongdo » , Honnie est un homme bon, travailleur, attentionné, mais il est né avec un pied-bot, un bec-de-lièvre, ses difformités laisse à penser qu’il ne trouvera pas d’épouse. Mais son travail acharné rend prospère son auberge et attire la marieuse du village, quelque temps plus tard, il se marie avec Yangjin une jeune fille pauvre, d’une famille très pauvre, mais dont la douceur et la gentillesse vont séduire Hoonie . De cette union, naîtra Sunja, aimé de sa mère et son père, vivant dans le cocon de son auberge et de cet amour. Mais la jeune Sunja va s’éprendre d’un homme et tomber enceinte de lui hors mariage, car celui-ci lui avait caché qu’il était déjà marié. La voilà désœuvrée, la honte et le déshonneur risque de retomber sur sa famille, mais un pensionnaire de l’auberge, un jeune pasteur chrétien va décider de sauver la jeune fille en l’épousant et en partent vers le Japon. De ce choix, va naître toute une fresque familiale dans un Japon ou les Coréens même née sur ce sol ne sont pas admis.

Pachinko a été une très belle découverte !

Je dois avouer n’être pas au fait de la culture socio-religieuse-culturel des pays d’Asie. Mon Jin Lee, nous décrit ici sur 4 générations, la vie compliquée, les sacrifices et les choix infimes mais cruciaux pour une famille coréenne dans le Japon du XX ème siècle.

Ce roman historique, m’a bouleversé par la dureté et les inégalités, de classe, de genre… Et c’est cette même dureté qui m’a empêcher d’avoir un coup de cœur malgré que cela soit une de mes meilleures lectures de 2020 , très paradoxale mais pourtant compréhensible.

Comment ne pas s’attacher à ces protagonistes dont les choix sont compréhensible et des fois incompréhensible, à leur silence et leur abnégation face à leur condition… L’auteure n’essaye pas et ne veut pas nous ménager, elle dévoile de façon précise ces faits de racisme, cette discrimination. Qui n’est pas connu de nos classes de cours, ni de nos livres d’histoire générale. On sort de cette lecture retourné, bouleversé, et avec un sentiment d’injustice profond face à ses inégalités, à ses morts inutiles et à ses croyances bafouées.

Sincèrement, si un livre devrait être lu par tous, c’est bien Pachinko, car c’est tout un pan de l’histoire qui a été effacé ou complètement inconnu qui est ici enfin révélé !

Merci aux édition Charleston pour cette recouverte !

« Noa …parce que Noé a obéi à Dieu quand il le lui a demandé.Noa…parce qu’il a gardé la foi, même confronté a l’impossible. »

Ma note :

Je vous souhaite de belles lectures !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s