Accueil·Chroniques·Fantastique/Dystopie

Le grand abandon de Cory Doctorow.

Résumé: Dans un monde ravagé par le changement climatique, au sein d’une société dominée par la richesse, Hubert « Etc » Espinoza, Seth et Natalie n’ont nulle part où aller.Pourtant une autre façon de vivre se dessine, grâce aux progrès de la technologie. Alors, comme des centaines de milliers d’autres, le trio décide de tourner le dos aux règles établies pour… tout abandonner.Mais le danger est partout : les terres dévastées par le réchauffement de la planète ne connaissent plus de lois et fourmillent de prédateurs. Bravant les menaces, les premiers Abandonneurs construisent les bases de ce qui pourrait devenir une utopie de l’abondance. Avant de découvrir l’unique chose que les ultrariches n’ont jamais pu acheter : le moyen de vaincre la mort…

Auteur: Cory Doctorow

Édition: Bragelonne

Genre:Utopie, SF, Capitalisme, …

En tout, cent milliards d’humains ont vécu sur cette planète. D’un point de vue statistique, peu d’entre eux ont fait bouger les choses.

Dans un monde ravagé par les changements climatique, la pollution, ou la technologie mains d’œuvre peu cher a créé le plus fort taux de chômage jamais connu. Un monde ou les riches sont encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres.

Un monde ou trois personnes, Hubert Etc, Seth deux hommes de la classe pauvre qui survivent plus que vivent et Nathalie, fille rebelle d’un riche capitaliste, décident de tout quitter pour devenir des « Abandonneurs« , pour vivre différemment, en marge de cette société dans une communauté des terres dévastées, mais sans loi ni cadre, tout est permis . Et il devront faire face à de multiples dangers.

Je dois dire avoir été dérouté par ce roman, et encore aujourd’hui, je serai incapable de vous dire si j’ai aimé ou détesté !

Déjà, ce qu’il faut savoir, c’est que si on n’est pas un minimum calé niveau technologie et politique également avec les géants de l’industrie, on risque d’être vite perdus par ce roman, j’ai du arrêter ma lecture à plusieurs reprises afin de faire des recherches pour mieux assimiler et comprendre ma lecture, ce qui, certes est instructif, mais personnellement me sort également de l’histoire. Mais, au-delà de ça, j’ai trouvé que les messages donnés par l’auteur sur notre société moderne, ses dérives passées de notre époque actuelle à l’arrivée de la société du récit, l’effondrement climatique mais surtout la technologie et le capitalisme dont j’ai la sensation que cela soit deux points importants pour l’auteur sont vraiment intéressant et nous poussent à des réflexions sur le monde dans lequel nous vivons et les choix que nous faisons actuellement.

Je me suis peu attaché aux personnages, mais je pense pas que cela soit le but de ce récit, ils servent plus à nous dépeindre le monde, qui avouons le, m’a parfois terrifié par son réalisme, surtout avec nos actualités ces dernières années.

Et si finalement demain, nous en arriverions à un monde ou le chômage touche une grande partie de la population, ou les riches dirigeraient un monde ou la technologie serait partout. Un monde dans lequel nos enfants devraient vivre, autant vous dire ça fait froid dans le dos, même s’il distille de l’espoir avec une technologie qui peu servir sans desservir, une communauté ou les tyrans n’existent pas, et qui sait l’immortalité.

Bref, j’ai eu du mal à me positionner sur ce roman il est très bon par certains aspects et d’autres un peu moins ou alors je n’avais pas les connaissances pour les apprécier à leurs justes valeurs.

Pourtant c’est un roman que je conseillerai, car il mène à des réflexions assez importantes sur ce qui ne va pas à l’heure actuelle dans notre société .

Ma note:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s