Chroniques

Le Parfum des Femmes de Marie Compagnon.

Après avoir tout quitté pour reconstruire sa vie, Camélia est devenue une brillante créatrice de parfums. Elle a tout pour être heureuse avec son mari et ses enfants, profitant de la grande demeure bretonne héritée de grand-mère Anna.

Mais la vie de Camélia, étouffée par la charge mentale, s’est engluée dans un quotidien fatigant, rythmé par les obligations. Profitant de l’absence de sa famille pendant des vacances, la jeune femme compte bien se ressourcer. C’est là qu’elle découvre, dans le grenier, des dizaines de lettres patinées par le temps.

Ces courriers remontant aux années 1930 sont signés de grand-mère Anna et destinés à une mystérieuse correspondante. Au fil de la lecture, Camélia exhume des secrets de famille qui vont bouleverser sa vie. Des secrets douloureux, mais aussi des leçons de sagesse qui contiennent peut-être la clé du bonheur…

Autrice: Marie Compagnon;

Édition: City

Genre: Secret de famille, Jumeaux, Parfum, Charge Mental…

Camelia a une vie bien remplie, après des jumeaux, un divorce, un remariage, des jumelles, une entreprise qui démarre, une maison à faire tourner …

Camelia n’a pas une minute a sois, mais en plus, quand une grande marque la contacte pour créer un parfum, que son Mari a lui aussi un projet qui l’éloigne, c’est à elle de tout prendre en charge.

Fatiguée, essoufflée et étouffée par un quotidien et une charge mental énorme, c’est dans la découverte de lettres datant des années 1930 que Camelia va trouver refuge.

Le Parfum Des Femmes

de Marie Compagnon paru aux édition City est un roman que j’ai aimée découvrir, même si j’aurai aimée savoir qu’il s’agissait d’un second tome, le premier étant « Jamais trop tard pour être heureux » alors certes ils peuvent se lire indépendamment mais certains détails et choix seront moins appréciable, je pense. Je lirai d’ailleurs son précédent roman car j’ai découvert grâce à celui-ci, une autrice avec une plume douce et simple à l’image des personnages et de leur histoire.

Camelia est une femme douce, solaire, remplie d’amour et d’énergie et cela se ressent dans ses liens familiaux qui, malgré des difficultés, ne faiblissent pas. J’ai adorée découvrir l’histoire d’Anna à travers ses secrets et pas que déterrés du passé.

Et les autres, ces femmes du passé, du présent, qui essayent de trouver leur bonheur.

Un roman que je recommande aux amateurs de secret de famille et de douceur.

Belle lecture et bonne journée.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s