Accueil·Chroniques·Litterature Fantasy/SF

Le Royaume Assassiné de Alexandra Christo.

Résumé:

La princesse Lira fait partie de la royauté des sirènes, et c’est la plus létale de tous. Elle possède le cœur de dix-sept princes dans sa collection et est vénérée à travers les mers. Jusqu’à ce qu’un coup du sort la force à tuer l’un des siens. Pour punir sa fille, la Reine des Mers transforme Lira en ce qu’elle hait le plus au monde : une humaine. Privée de sa voix, Lira a jusqu’au solstice d’hiver pour délivrer le cœur du Prince Elian de la Reine des Mers, au risque de rester humaine pour toujours.

L’océan est le seul lieu que le Prince Elian considère comme chez lui, même s’il est l’héritier du plus puissant royaume au monde. Chasser les sirènes est davantage pour lui qu’un répugnant passe-temps, c’est sa vocation. Lorsqu’il vient en aide à une femme sur le point de se noyer, elle se révèle être bien plus que son apparence ne le laisse supposer. Elle fait la promesse de l’aider à trouver le moyen de détruire les sirènes pour de bon. Mais peut-il lui faire confiance ? Et à combien de pactes Elian va-t-il devoir consentir pour éliminer le pire ennemi de l’humanité ?

Autrice: Alexandra Christo

Éditions: Desaxus

Genre : Réécriture de Conte, Sirène, Fantaisie, Piraterie…

« Je n’ai Jamais tué un être qui me suppliait. »

Si vous entendez, au cœur de l’océan, un chant envoûtant, fuyez si vous le pouvez, c’est qu’une sirène fête une nouvelle année et vient chercher son cadeau favori, le cœur d’un marin.

Mais si ce chant est suivi de l’apparition d’une chevelure de sang et qu’une couronne repose sur votre tête, sachez que vous avez affaire à la princesse des sirènes, celle que l’on surnomme « La Dévoreuse de princes », cruelle, dangereuse et sans pitié !

Chevelure de feu, chant envoutant, Lira, princesse des sirènes, collectionne les cœurs des princes depuis que sa mère a instaurée cette tradition  » le cœur d’un prince pour une princesse » mais seulement pour son anniversaire. Lira connait la règle, pourtant quand l’occasion de voler le cœur d’un prince, quelques jours avant la date, se présente, Lira n’hésite pas et pire, assassine un des siens . Pour la punir, sa mère la transforme en ce qu’elle hait plus que tout, « Une humaine » avec un tic tac elle a jusqu’au solstice d’hiver pour lui ramener le cœur d’un prince sans ses dons de la mer.

Elian est un prince qui préfère voguer sur la mer sous les traits d’un pirate chasseur de sirène, que manier les codes de la cours et la politique d’un royaume. Mais lorsque lors d’une chasse à la sirène, il découvre une jeune femme seule au milieu de l’océan, tout va basculer.

Le Royaume Assassiné.

J’ai adorée cette réécriture, que l’on devine des les premières pages, de la petite sirène, beaucoup plus sombre, en effet, l’autrice a mélanger le conte de la sirène aux cheveux de feu tant connu avec les légendes des sirènes plus cruel qui envoutent les marins avec leurs chants et les emportent au fond de l’océan tel des trophées des profondeurs .

J’ai beaucoup aimée également l’ambiance de piraterie qui règne tout au long du roman, avec des personnages qui ne sont ni bon ni mauvais totalement, mais qui font avec ce qu’ils ont et ce qu’ils sont . les protagonistes vont évoluer tout au long du récit mais sans jamais perdre de vue qui ils sont réellement et sans partir dans des directions totalement opposé à ce qu’ils sont. Ce qui est très appréciable, de ne pas voir les héros devenir tout blanc ou tout noir mais envisager le gris. Elian ce prince qui préfère la mer et se grime en pirate car seul là, il se sent lui-même, et Lira qui ne connait que la violence et le mal, la haine et la trahison et qui va devoir apprendre à vivre dans un monde jusque là inconnu et hai .Et peut être qu’a eux deux et a la quête qui les unis ils se découvriront eux même.

Alexandra Christo a réussi ici à mélanger habillement piraterie, conte, magie, fantaisie et aventure! Et rendre le tout très addictif .

Seul hic, j’aurai aimée que l’univers soit plus développé, c’est très personnelle mais dans la fantaisie dites adulte, j’aime les univers étoffés, avec beaucoup de description et des personnages secondaire comme principal tous développés parfois sur plusieurs tome. J’aurai peut appréciée de par cette ambiance sombre et poisseuse, les différentes villes , les différents enjeu et règle politiques, plus de détails . Mais cela reste très personnelle, et qui sait peut-être qu’une suite un spin-off ou autre est écrit ou en cours d’écriture et m’apportera ce petit plus que j’attends.

Bref , une très bonne lecture qui m’a tenu en haleine de la première à la dernière page.

Un commentaire sur “Le Royaume Assassiné de Alexandra Christo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s